Le respect de soi, l’estime de soi, la valeur personnelle

Tiré du livre : Choisir la joie de Sayana Roman

Il existe différentes façons de se sentir bien avec le soi et celles-ci varient d’une personne à l’autre. Ce qui est utile pour votre estime personnelle ne l’est pas nécessairement pour celle d’une autre personne. Il est indispensable de trouver ce qui vous convient et vous aise à être conscient de votre propre valeur, pour que vous soyez confiant et heureux de ce que vous êtes. Au niveau le plus élevé, le respect de soi implique d’honorer son âme. Cela signifie que vous devez parler et agir avec un niveau d’honnêteté et d",intégrité qui soir le reflet de votre être supérieur. Cela signifie que vous devez affirmer vos croyances – vous n’avez pas à convaincre les autres de partager celles-ci – et agir d’une manière qui reflète vos valeurs. Pour la plupart d’entre vous, vous critiquez les autres parce qu’ils ne vivent pas avec un système de valeur que vous considérez comme juste ; mais, en y regardant de plus près, vous ne vivez peut-être même pas ainsi vous-même.

Vous connaissez certainement des personnes qui donnent toujours aux autres les meilleurs conseils, mais qui ne les suivent point. Le respect de soi demande d’agir suivant ses propres valeurs et de croire en ce que l’on dit.

Vous prétendez croire en certaines valeurs, mais vous agissez avec d’autres valeurs. Cela conduit à mille conflits intérieurs. Par exemple, vous croyez profondément en la monogamie, mais votre partenaire vous demande de vivre l’amour libre. Vous acceptez ce point de vue parce que vous désirez garder votre partenaire. Vous croyez en certaines valeurs, mais en acceptant de vivre avec d’autres, vous générez maints conflits et beaucoup de douleur.

Comment pouvez-vous savoir si ces valeurs, avec lesquelles vous " pensez " vouloir vivre, sont réellement les vôtres? La plupart du temps, vous ne pouvez le savoir avant de l’avoir vécu. Vous pouvez penser que toute personne vraiment bien se lève tôt le matin, alors que vous persistez à faire la grâce matinée. Nombre d’entre vous ont certaines valeurs en tête et n’arrivent pas à les vivre. La meilleure solution est de tester ces valeurs en faisant, par exemple, l’expérience de vous lever de bonne heure plusieurs jours de suite. Dans la majorité des cas, vous observerez que ce que vous pensiez être des valeurs personnelles ne sont que des " tu devrais " imposés de l’extérieur par d’autres personnes, et lorsque vous les mettez en application, vous vous apercevez qu’elles ne vous correspondent pas. Cherchez à connaître vous valeurs. Comment, selon vous, les gens " biens " agissent-ils? Suivez-vous ces valeurs? Il est difficile de vous sentir bien si vous vivez à l’encontre des valeurs qui existent au fond de vous. Il est important d’examiner vous valeurs puis, soir de les vivre, soit de les changer.

Le respect de vous-même doit naître

de votre pouvoir et non de votre faiblesse

Lorsque vous vous plaignez que quelqu’un ou quelque chose vous rend triste ou vous met en colère, posez-vous la question : " Pourquoi est-ce que je choisis ce sentiment ou cette réaction?" " Blâmer les autres amenuise toujours votre pouvoir. Si vous pouvez découvrir les raisons pour lesquelles vous avez choisi de vous sentir blessé, vous apprendrez beaucoup sur vous-même. Certains d’entre vous ont peur de perdre l’amour des autres, s’ils prennent fait et cause pour eux-mêmes. Certaines personnes sont très habiles lorsqu’il s’agit de vous convaincre que vous êtes dans votre tort alors que vous défendez vos croyances. Remerciez-les silencieusement de vous donner cette opportunité de devenir plus fort, parce que, souvent, la force se développe au contact de l’adversité. avoir le respect de soi signifie rester auprès de vos vérités les plus profondes et connaître vos sentiments les plus intimes. Cela signifie que vous reconnaissez que la décision de vos sentiments vient de vous et non des autres.

Certains d’entre vous s’associent, ou vivent avec des personnes qui les déprécient et les culpabilisent. Vous pouvez cesser de focaliser sur les sentiments des autres au point d’en oublier les vôtres. Une femme était mariée à un homme qui la culpabilisait constamment et critiquait tout ce qu’elle faisait. Elle était tellement centrée sur les sentiments de son mari qu’elle ne s’était jamais intéressée à savoir, en tant d’années partagées ensemble, ce qu’elle ressentait de la façon dont il la traitait. Elle faisait tout son passible pour lui faire plaisir, essayant d’anticiper ses états d’âme et ses fantaisies, afin de n’être jamais prise en défaut. Pourtant, cela se terminait toujours par les colères de son mari à son égard. Elle finit par penser qu’elle ratait tout et qu’elle n’avait aucune valeur. Elle passait tant de temps à analyser les sentiments de son mari qu’elle n’était plus consciente des siens.

Beaucoup d’entre vous essaient de faire plaisir aux autres, se concentrant ainsi sur les sentiments des autres et non sur les vôtres.

Être conscient de sa valeur personnelle implique de faire attention à ses propres sentiments. Vous n’avez aucune raison à donner pour expliquer vos choix. Vous n’avez pas à prouver aux autres votre valeur. Acceptez vos sentiments ; ne les analysez pas et même, n’en doutez pas. Ne vous questionnez pas sans cesse : " Ai-je raison de me sentir blessé? " Considérez vos sentiments comme réels et honorez-les de la sorte. De nombreuses personnes acceptent les autorités extérieures. Lorsqu’elles vous disent que vous n’êtes pas bien, vous acceptez. Lorsqu’elles vous disent que tout est de votre faute, vous acceptez. Je ne veux pas dire par là que vous devez ignorer complètement ce que les autres disent, mais vous devez avant tout honorer ce que vous ressentez. Il faut bien faire la distinction entre rester ouvert aux critiques constructives et essayer de faire ce que les autres vous disent de faire alors que vous ne le voulez pas. Créer l’estime de soi et de sa valeur implique le respect de ses sentiments, de son chemin et de sa direction. Cela signifie le respect de soi en parole, en action et en comportement.

L’estime de soi signifie que vous croyez en vous, sachant que vous agissez au meilleur de vous, même si, dans les jours qui suivent, vous connaissez de meilleures façons d’agir. Cela implique que vous sentiez que vous avez raison et que vous vous sentiez bien envers vous-même. Certains d’entre vous sont toujours au maximum d’eux-mêmes, se poussant, se défonçant pour y arriver, tout en sachant que, quoiqu’ils fassent, ce ne sera jamais assez. L’acharnement excessif vers un but n’est absolument pas nécessaire sur le chemin de la joie. Respectez-vous en suivant bien votre rythme intérieur. Reposez-vous, jouez, pensez et prenez le temps de rester en silence. Accomplir ces différentes activités qui vous nourrissent, sont les moyens d’augmenter votre estime personnelle.

Les autres personnes vous traitent

de la façon dont vous vous traitez

N’attendez pas que les autres vous respectent et vous traitent de manière plus positive.

Ils ne le feront pas tant que vous ne vous respecterez pas. Vous n’avez pas à perpétuer une relation avec des gens qui ne vous respectent pas ou qui ne vous traitent pas bien. Si vous êtes en compagnie de telles personnes, agissez avec dignité et n’oubliez pas qu’elles ne vous respectent pas, de même façon qu’elles ne se respectent pas elles-mêmes. Vous pouvez envoyer un message télépathique sur la manière dont vous voulez être traité. Les gens ne vous manipulent que si vous les laissez faire.

Vous n’avez pas à vous mettre en colère ou à réclamer vos droits, sinon tout cela va engendrer des luttes de pouvoir. Gardez votre cœur ouvert. Ces personnes ne sont pas capables de reconnaître leur être supérieur ; il leur est donc impossible de respecter le vôtre. Vous ne désirez pas que votre estime personnelle soit basée sur la manière dont les autres vous traitent et vous voient. Quelque soit le sentiment élevé que vous éprouviez envers vous-même, vous rencontrerez toujours des personnes irrespectueuses envers vous, tout simplement parce qu’elles n’ont pas appris à se traiter elles-mêmes avec amour. Les relations que vous entretenez avec les autres ne peuvent être meilleures que les relations que ces personnes ont avec elles-mêmes. Si elles ne savent pas s’aimer, cela impose une limite à l’amour qu’elles vous portent. Quelles que soient la bonne volonté et la gentillesse que vous y mettiez, elles ne peuvent pas vous donner l’amour que vous cherchez. Le pardon est la clé pour rester à l’aise face au comportement des autres personnes à votre égard. Abandonnez aussi toute colère, laissez simplement tout cela partir et pensez à autre chose.

Parmi vous, certaines personnes pensent que leurs parents sont responsables de leur manque de confiance. Vous ne pouvez pas blâmer vos parents, parce que ce sont vos réactions à leur égard qui ont créé ce manque de confiance. Deux enfants peuvent vivre dans une famille à tendance négative, pourtant l’un d’eux grandira avec une bonne estime de soi et l’autre pas. C’est vous qui décidez de ne pas vous sentir bien. Plutôt que de vous sentir accablé par votre enfance et victime de votre éducation, comprenez bien que c’est vous qui avez choisi ces situations afin d’apprendre et de permettre à votre âme d’évoluer. vous pouvez dire : " J’ai tendance à me faire avoir par les hommes parce que mon père me maltraitait ". Vous êtes venu sur Terre pour apprendre certaines dimensions de l’amour et si vous ne les avez pas apprises de votre père, vous choisirez des hommes vivant les mêmes schémas, afin qu’ils vous enseignent ce que vous devez apprendre. Par exemple, si vous avez été maltraité par votre père durant votre enfance, alors, vous pourrez vous apercevoir que vous êtes attiré par ce genre d’homme, jusqu’au jour où vous décidez de ne plus être traité de la sorte. Une des leçons que vous êtes venu apprendre dans cette vie est peut-être de vous aimer et vous respecter; alors, vous créez des situations qui vous jettent ce défi. Dès que vous décidez d’agir ainsi, tous ces schémas répétitifs cessent.

Chaque situation de votre vie est créée par votre âme

dans le but de vous enseigner à développer

plus d’amour et de puissance

Les enfants répondent de différentes manières à une même éducation, comme cela peut s’observer chez des frères et sœurs. Certains enfants réagissent aux énergies négatives qui les entourent en développant l’amour et la douceur. D’autres sont si sensibles, qu’ils préfèrent ne pas ressentir ces énergies négatives et se coupent de leurs sentiments. D’autres encore sentent qu’ils doivent s’endurcir et afficher une image d’invulnérabilité. L’estime personnelle vient de votre volonté de reconnaître et d’aimer ce que vous êtes maintenant. Il est difficile de changer tant que vous n’acceptez pas ce que vous êtes dans le présent. Lorsque vous vous respectez et que vous respectez vos sentiments, les autres ne peuvent pas vous affecter.

Vous êtes une individualité riche de valeur, quel que soit votre passé, quelles que soient vos pensées, quelles que soient vos croyances. Vous êtes la vie elle-même, qui grandit, se développe et monte. Toute personne détient sa valeur, sa beauté, son unicité. Toutes les expériences que vous avez vécues vous enseignaient à créer de l’amour dans votre vie.

Il existe une différence subtile entre le respect de soi et l’égoïsme. Certains d’entre vous pensent qu’ils ont le droit d’être en colère parce qu’ils ont été meurtris. Respectez les sentiments des autres, mais faites-le de telle manière que vous respectez aussi vos propres sentiments. Pour cela, placez-vous à un degré très affiné de parole et de pensée. Si vous vous mettez en colère et si vous criez, cela vous place dans une lutte de pouvoir avec l’autre et ferme vos deux cœurs. Lorsque quelqu’un fait quelque chose que vous n’aimez pas, ouvrez votre cœur avant de parler. Si vous choisissez de vous manifester, formulez cela comme un ressenti, plutôt que comme une action subie. Vous pouvez dire : " Je me sens blessé " plutôt que : " Tu m’as blessé ". une manière particulièrement profonde de formuler cela consisterait à dire : " J’ai choisi de me sentir blessé ". Chaque sentiment que vous éprouvez émane de votre choix.

Le respect de soi implique de savoir

que vous choisissez vos sentiments

à chaque instant

Lorsque vous communiquez avec les autres en respectant leur être profond, vous vous sentez toujours mieux. Vous avez peut-être remarqué que, lorsque vous exprimez la colère ou la brutalité cette oppression située au niveau de votre poitrine, vous vous sentez moins bien après, et au pire, vous pouvez ressentir un sentiment d’incomplétude. Vous ne pouvez pas vous affranchir d’une situation si vous n’y mettez pas votre amour. De toutes façons, vous devrez résoudre plus tard toutes ces situations achevées dans la colère. Ce ne sera peut-être pas avec la même personne, mais vous créerez une situation identique avec une autre personne pour vous permettre de résoudre cela dans la paix et l’amour.

Il est important de respecter les autres. Si vous sentez que vous n’êtes pas respecté par les autres, sachez que c’est pour vous apprendre la compassion et la douceur dans votre façon d’être avec les autres. Être sensible aux sentiments des autres est très différent d’essayer de leur faire plaisir. Gardez en vous le désir de discerner leurs besoins et leurs attentes. Parlez-vous sèchement aux autres sans prêter la moindre attention à leurs sentiments? Parlez-vous de façon désagréable? Restez conscient de l’énergie que vous émettez vers les autres, parce que vous recevrez cette même énergie en retour. Soyez plus attentif à l’effet que vous produisez sur les autres, car plus vous les respecterez et plus vous serez respecté. Respectez leur valeur, leur temps et leurs concepts, et vous remarquerez qu’ils respectent les vôtres.

Certaines personnes respectent vraiment les autres et pourtant, elles ne reçoivent pas ce respect en retour. Dans ce cas, elles ne pensent pas mériter d’être aussi bien traitées, et elles permettent aux autres de se comporter ainsi avec elles. Il est facile de sa respecter lorsque tout le monde vous respecte. Le défi est d’arriver à vous respecter alors que les autres ne vous adressent pas ce respect. Avant tout, pardonnez-leur et abandonnez tout désir de recevoir quelque validation. Lorsque vous avez besoin de la validation des autres pour vous sentir bien, vous perdez votre propre pouvoir.

Il est très gratifiant de savoir que les autres croient en vous, vous donnent leur confiance et vous aident. Pourtant, si vous désirez être fort, vous ne devez pas ressentir le besoin que les autres agissent ainsi pour avoir foi en vous-même. Par ce besoin constant de validation, les autres personnes deviennent une autorité usurpant la place de votre soi le plus profond. Votre vérité peut être différente de celle des autres. La seule erreur possible est de ne pas respecter votre vérité et d’accepter la vérité des autres, même si elle ne correspond pas à votre vérité. Certaines personnes croient dans la réincarnation, et d’autres n’y croient pas. Il se peut que la croyance en la réincarnation rende la vie plus facile et joyeuse ; il se peut que la croyance en une vie unique rende celle-ci plus importante et réelle. Quelles que soient vos croyances, vous devez les respecter et rester ouvert à de nouvelles manières de voir les choses, si celles-ci peuvent vous apporter plus de joie dans la vie. N’acceptez pas des croyances ou des pensées automatiquement, à moins qu’elles ne sonnent juste pour vous. Respectez votre vérité, ayez foi en elle et affirmez-la, tout en conservant votre compassion pour les autres personnes.

N’oubliez pas que vous comptez, que vous êtes important, et que vous avez une contribution unique et spécifique à apporter au monde. Sachez que votre être est spécial. Vos rêves et vos buts sont aussi importants que ceux de toute autre personne.

 

Le respect de soi, l’estime de soi, la valeur personnelle

Exercices

  • Pensez à un schémas comportemental dont vous semblez faire régulièrement l’expérience avec les gens qui vous entourent. Écrivez-le: 
  • Détendez-vous, relaxez-vous et entrez en vous-même. Questionnez votre soi le plus sage et le plus profond afin qu’il vous montre ce que vous devez en apprendre. En quoi cela vous apprend-il le respect et l’amour de vous-même? 
  • Quelles qualités d’âme pouvez-vous développer dans cette optique? Par exemple : vos qualités de compassion, d’honnêteté, de vérité exprimée, de paix, d’amour de soi, d’humilité, de douceur, de responsabilité, etc…